L'artisanat a besoin d'une rencontre.

pexels-photo-209728.jpeg

L’autonomie est au cœur de l’artisanat.  Elle permet aux créateurs d’être libres, de développer leur propre méthode de travail, leur propre esthétique et leur vision irremplaçable. 

L' indépendance permet également aux artisans de proposer des créations personnalisées et innovantes qui n’existent pas au sein de l’offre des produits en série et standardisés.

Cependant, cette autonomie est aussi à l’origine d’une certaine fragmentation. Chacun étant centré sur son propre atelier, la cohésion intra-sectorielle reste très faible.Ce manque de liens rend plus difficile la transmission du savoir-faire, l’émergence de nouveaux projets et l’adaptabilité face aux aléas du marché.

En parallèle, notre société évolue à très grande vitesse et le besoin de proximité et de rencontres devient plus nécessaire que jamais.L’artisanat a sa place dans le futur, mais celui-ci devra s’adapter...

Il est donc temps de se réunir :

  • Pour faire face à l’avenir, en préservant un maximum les techniques traditionnelles tout en s’appropriant les nouveaux outils de fabrication numérique
  • Pour échanger des connaissances et faire naitre des nouvelles opportunités.
  • Pour rencontrer des professionnels qui savent apprécier votre expertise.
  • Pour que les concurrents deviennent des amis.
  • Pour conserver l’indépendance et faire de l’artisanat un tout.

L'artisanat a besoin d'une rencontre.

 

 

Votre marque ne se construit pas à l'atelier !

Qu’est-il arrivé? On n’avait même pas fini d’assimiler l’arrivée des années 2000, l’époque où nous étions déjà surpassés par les PDAs, les ordinateurs aux écrans volumineux et les connexions internet à vitesse d’escargot… Et nous voilà en 2018, totalement collés à nos smart-phones, nos smart-TVs et nos smart-watches ! 

La révolution numérique a bouleversé tous les secteurs économiques : des milliers d’opportunités naissent au sein du monde digital, mais tous les acteurs économiques doivent s’adapter à ce nouveau milieu pour garantir leur survie…

L’artisanat n’est pas une exception. Même si le secteur préserve ses techniques de production, la mise en relation entre un artisan et ses clients a pris un virage à 180 degrés. Référencement, Branding, SEO… la communication en ligne est devenu un enjeu essentiel et déterminant lorsque l’on cherche de nouveaux projets, mais cela nécessite quelques connaissances et une certaine technique. Ça tombe bien ! Pour la communication en ligne, rien de mieux qu’une vraie démarche d’artisan.

  • Connaître les matières premières : Quels sont les différents leviers à utiliser pour faire connaitre sa marque ?
  • Organiser les outils : Est-il nécessaire d’avoir une marque? Laquelle ? Existe-t-elle uniquement grâce au logo ?
  •  Réfléchir et schématiser : Comment exploiter ma marque ? Que faire de mon logo ?
  • Patience et persévérance : Quels sont les supports les plus performants pour générer des demandes de devis ?
  • Importance de l’esthétique : Comment gérer toutes mes photos de réalisations ? Quelles sont les règles de diffusion ?

Pas question de s’angoisser ! Ces démarches sont beaucoup plus simples à apprendre qu’on ne le croit. Il suffit d’être bien informé, et pour cela, rien de mieux que d’assister à notre table ronde dédiée à la Communication, en partenariat avec Vistaprint lors d’Artisans en Scène.

 

Santé et bien-être à l'atelier, seulement dans les films ?

L’artisanat est souvent décrit comme une discipline calme, purement sensorielle, libre de risques… L’atelier étant quasiment perçu comme un espace zen, ou la sensibilité de l’artisan et les nobles matériaux interagissent en parfaite harmonie… Quoi de plus romantique et sensoriel qu’une passionnelle session de poterie, filmée au ralenti ?

Cependant, il suffit de regarder vos propres mains pour remettre ces postulats en doute… Vous devez déjà savoir que votre métier vous expose à des nombreux risques… Lesquels ? 

• Les poussières… Oh, les poussières ! Des minuscules particules apparemment inoffensives, mais très désagréables et dangereuses lorsqu’elles sont inhalées. 

• Les vibrations…Précaution face aux vibrations ! Les plus intenses peuvent entraîner des risques pour la santé, notamment des lombalgies ou des hernies discales. Il faut apprendre à détecter les signaux d’alerte !

• Les mauvaises postures…Méfiez-vous des mauvaises postures, surtout lorsque vous portez des charges lourdes. Votre dos et vos articulations vous en seront reconnaissants !

• Enfin, attention aux produits et matériaux toxiques :plomb, vernis… Il faut être très précautionneux lorsqu’on travaille avec.

Pour les éviter, il suffit de connaître un certain nombre d’astuces qui peuvent vous garantir un bien-être hollywoodien au sein de votre atelier venez assister à la table ronde dédiée, pendant Artisans en Scène, en partenariat avec Camille, une ostéopathe habituée des artisans et les experts de Festool!  

Exercer une activité artisanale en région parisienne... le parcours du combattant?

Exercer une activité artisanale à Paris présente des obstacles suplémentaires. La taille de l’atelier, le manque d'équipements, les problèmes de mobilité... Dans une ville ou certains appartements ne font qu’une dizaine de mètres carrés, la réalisation de mobilier sur-mesure peut se révéler comme un parcours du combattant!

0 (3).jpg
  • Y a-t-il des ateliers disponibles et abordables à Paris ?
  • Je n’ai pas les moyens de louer un grand atelier ni d’acheter de grosses machines, comment faire pour répondre à de gros projets ?
  • Mes clients habitent dans des quartiers huppés où il est impossible de se garer…comment livrer et poser dans de bonnes conditions ?
  • Peut-on aujourd’hui exercer sans rien posséder : machines fixes ou électroportatives, atelier, camionnette… ?
  • Peut-on renoncer aux clients parisiens ?

Pas question de s'inquiéter, venez plûtot échanger à ce sujet lors d'Artisans en Scène. Vous découvrerez ainsi les solutions existantes : start-ups, ateliers partagés, solution de livraison innovantes...

Quel est le rôle des artisans dans la societé d'aujourd'hui?

Pendant de nombreuses années, les professions intellectuelles type cadre, enseignant, chercheur… ont été considérées comme le graal du parcours éducatif, souvent long. Les orientations professionnalisantes ont longtemps eu mauvaise presse. Cependant, en raison peut-être de la montée du chômage, des nombreux reconvertis qui font régulièrement la une des journaux, de la valorisation de l’entrepreneuriat… l’artisan redevient une source d’inspiration et d’admiration.

0 (2).jpg
  • Qu’apportent donc les métiers manuels aux jeunes qui se lancent, aux cadres qui ne se lanceront jamais, aux grands groupes ?
  • Comment et pourquoi la société devrait-elle s’inspirer de ces micro-entreprises garantes de savoir-faire manuels indispensables à la société ?
  • Quelle est leur réalité quotidienne ?
  • Quelle a été leur démarche à l’origine et qu’est-ce qui les fait se lever tous les matins ?

Beaucoup de questions que nous essayerons d’aborder avec nos intervenants passionnés durant la conférence d’ouverture d'Artisans en Scène. Si le sujet vous concerne, n'hésitez pas à vous inscrire: les entrées sont gratuites, mais limitées!